«

»

19 Octobre 2012 – Verdict contre Mme Victoire Ingabire Umuhoza reporté pour la 4ème fois

Le verdict contre la prisonnière politique Mme Victoire Ingabire Umuhoza reporté au 30 Octobre 2012

Raissa Ujeneza, Fille de Victoire Ingabire participe aux manifestations de soutien à sa maman.

Raissa Ujeneza, Fille de Victoire Ingabire participe aux manifestations de soutien à sa maman le 20 octobre 2012.

Aujourd’hui, la Haute Cour a reporté au 30 Octobre 2012 à 10h00 pour la 4ème fois le verdict de «condamnation à perpetuité» contre la prisonnière politique Madame Victoire Ingabire Umuhoza, présidente des FDU-Inkingi, incarcérée dans la prison centrale de Kigali depuis le 14 Octobre 2010. Le tribunal a informé le public qu’avant la décision finale, il était nécessaire de «reformuler des accusations contre l’idéologie du génocide afin d’inclure le rejet par la Cour Suprême de la requette sur la révision constitutionnelle déposée par la défense».

Ce nouveau report intervient au milieu d’implacables interférences du président Paul Kagame et son gouvernement qui, à maintes reprises, a changé de fusil d’épaule, espérant affaiblir psychologiquement le moral de la prisonnière politique. Cet état de choses est désormais devenu intolérable pour l’opposition. Mme Ingabire est accusée d’avoir formé un groupe armé dans le but de déstabiliser le pays, de complicit é d’actes de terrorisme, de complot contre le gouvernement par moyen de la guerre et du terrorisme, d’incitation du public à se révolter contre le gouvernement, d’avoir l’idéologie du génocide et le divisionnisme.

Une chasse à l’homme contre les membres des FDU-Inkingi au Rwanda est toujours en cours.

Cette intimidation n’a fait que renforcer l’opposition. Nous voyons désormais la lumière au bout du tunnel et rien ne pourra nous empêcher d’aller jusqu’au bout. Tout le monde sait que ce procès kangourou n’est qu’une mascarade politique visant à réprimer toute concurrence. Ce régime sait très bien que Mme Ingabire est innocente. Tous les Rwandais dans leurs couches sociales savent très bien qu’elle est innocente. Petit à petit, cette persécution va pousser le public à se lever pour arracher la liberté tant espérée. Nous nous attendions à ce que la communauté internationale ainsi que les amis du Rwanda puissent intervenir auprès du président Paul Kagame pour lui faire comprendre combien ces moments sont cruciaux pour l’avenir du Rwanda.

Le régime célèbre aujourd’hui l’élection du Rwanda à un siège non permanent au sein du Conseil de Sécurité de l’ONU, un siège qui est vu comme un rêve de longue date. «Le vote a cependant été éclipsé par un rapport divulgué d’un Groupe d’Experts de l’ONU que le Ministre Rwandais de la Défense ainsi que le Chef d’Etat-major Rwandais dirigent personnellement une campagne menée par le M23, un mouvement de guérilla opérant dans l’est de la République Démocratique du Congo» (Damien McElroy, Foreign Correspondent affaires, The Telegraph 19/10/2012).

Le Parti FDU-Inkingi estime qu’il s’agit là d’un autre dysfonctionnement de l’Organisation des Nations Unies parce que les dirigeants rwandais doivent s’expliquer au sujet de la rébellion du M23 en République Démocratique du Congo.

Pour les FDU-Inkingi
Boniface Twagirimana
Vice-Président Intérimaire